FAQ
faq

Foire aux questions

Les soins énergétiques sont relativement peu connus pour la plupart des gens. Il est tout à fait normal de se questionner à leurs sujets. Cette section vous offre donc l’opportunité d’en apprendre davantage.

Un soin énergétique peut être de plusieurs natures, mais le plus important est d’abord et avant tout un rendez-vous avec soi-même, dans un espace sacré. Pourquoi sacré? Parce que nous entrons en contact avec notre espace invisible pour la plupart des gens, notre essence, notre émanation… Le soin énergétique est la transmission par canalisation de l’énergie vitale, universelle, divine (utilisez le terme qui vous convient), la Lumière vers les différents systèmes des différents corps.

Un soin énergétique est :

  • un moment de profonde relaxation
  • une pause afin d’apaiser le stress, l’anxiété et l’inquiétude
  • une rencontre au coeur de Soi
  • un alignement vers un mieux-être
  • un ressourcement

Un soin énergétique permet :

  • d’élever et équilibrer l’énergie vitale, lui redonnant peu à peu sa fluidité originale
  • de relancer et stimuler le processus d’auto guérison
  • d’entrer en contact avec la cause d’un malaise physique, émotionnel, mental
  • d’harmoniser l’être dans ses dimensions physique, émotionnelle, psychique et spirituelle

Bref, le soin énergétique s’adresse à des personnes de tous âges qui souhaitent améliorer leur état général de mieux-être. Il peut compléter efficacement, sans jamais le remplacer toutefois, un éventuel traitement médical, physique ou psychologique.

Les scientifiques s’accordent pour dire que tout est vibration dans l’univers. C’est cette vibration, selon la densité de la matière, qui crée l’énergie. Les médecines traditionnelles, les magnétiseurs et aujourd’hui la physique quantique ont démontré que la matière telle que nous avons appris à l’envisager est, en fait, une concentration d’énergie. L’être humain ne fait pas exception à ce constat.

Ainsi, le système énergétique, ou l’anatomie énergétique pourrait-on dire, se compose de trois grands éléments:

Les centres énergétiques
appelé chakras, ce sont de véritables centrales d’énergies qui nourrissent et influencent tout le système des glandes endocrines et d’autres organes du corps physique. Les 7 chakras principaux sont le chakra racine (base), le hara (sacré), le plexus solaire, le coeur, la gorge, le 3e oeil et la couronne. Il existe aussi une multitude de chakras secondaires et de portes respiratoires.

Les corps énergétiques
couramment nommés les corps subtils ou corps de Lumière. Afin d’imager cette représentation, pensons à des poupées russes où la plus petite représente le corps physique. Dans ces corps ce logent entres autres les pensées, émotions, mémoires, blessures, peurs, croyances qui peuvent se cristalliser au fil du temps et freine ainsi la fluidité du mouvement vital. Selon les écoles, leur appellation peuvent varier, mais l’essence en est la même. On y retrouve invariablement les corps physique, éthérique, émotionnel, mental, astral, spirituel, céleste et de Lumière.

Les canaux énergétiques
la médecine chinoise les appelle les méridiens, en Inde on parle des nadis. Ils sont en fait le réseau électrique énergétique, les faisceaux de lumière semblable à notre système nerveux. Il existerait plus de 72000 nadis, et chaque intersection d’un certains nombres de nadis constituent un chakra. Les 3 principaux nadis sont Shushumna, Ida et Pingala.

Chacun de ces éléments émet sa propre vibration, et la pleine santé est le fruit d’interactions harmonieuses entre tous ces les plans. La douleur, l’apparition d’un problème de santé, ou encore un malaise émotif, un mal-être sont un signal d’alarme, tel un tableau de bord, qui informe d’un dysfonctionnement énergétique plus profond.

Une des lois universelles nous enseigne que «l’énergie précède la matière». La pratique régulière d’un soin énergétique vient donc optimiser la vitalité et l’équilibre du flux énergétique, précurseur d’un bien-être global dans notre vie, devenant la manifestation physique de cet état harmonieux.

Nous sommes continuellement en contact avec de nombreux éléments extérieurs. Aussi, tous nos corps sont-ils ainsi sujets à de nombreux types de polluants pouvant avoir des effets perturbateurs sur notre équilibre. Par exemple, nous avons déjà expérimenté une chute d’énergie après avoir passé du temps avec une personne négative?… Ou encore être allé dans des lieux sombres ou tristes, l’énergie y est à son plus bas. Ainsi, notre système énergétique est-il affecté par son environnement.

Le corps physique est celui que nous entretenons et dont nous prenons généralement le plus soin. Par exemple, une intervention chirurgicale ou un accident important laisse des cicatrices au corps physique. Même si ces cicatrices sont refermées et apparemment guéries, elles peuvent avoir laissé des marques encore béantes dans notre champ énergétique. Ces traumatismes représentent des blessures non guéries. Ces blessures énergétiques provoquent fissures, crevasses et vides dans les différents corps subtils affectés, générant des fuites d’énergie vitale qui peuvent être la cause de mal-être persistant, malgré la réparation physique.

De plus, peut-être avez-vous déjà expérimenté des sensations de lourdeur aux épaules (« porter le poids du monde sur ses épaules »), un dos courbé (« je le porte sur mon dos »), ou encore avoir la gorge serré (« j’ai la corde au cou »). Ces expressions anodines le sont moins qu’on le pense… Elles représentent souvent des « passages clandestins » pour des liens énergétiques nuisibles, qui viennent avec le temps affaiblir notre système énergétique, et causer fatigue, stress, angoisse, anxiété, sans que rien… ou presque ne viennent expliquer ces phénomènes dans nos vies.

Une autre grande source de perturbation est notre mental. La quantité de pensées, croyances, jugements et paroles discordantes que nous vivons dans une seule journée, ça vous dit quelque chose? Les émotions « non digérées », les ruminations et pensées obsessives sont le lot de nombre de nos contemporains. Les occidentaux que nous sommes avons un mental fort développé: aussi devient-il une source importante de déséquilibre énergétique.

Pour conclure, de plus en plus de gens découvre les joies de la méditation et les voies de leur chemin spirituel. Toutefois, plusieurs oublient malheureusement les racines terrestres, aussi essentielles que vitales. Ce manque d’ancrage privilégie l’activation des chakras supérieurs au détriment de ceux qui permettent l’enracinement à notre chère Terre mère. Le déséquilibre énergétique peut se traduire par une difficulté à être ici et maintenant, l’impression d’être dans la lune, difficulté de concentration, dispersion et procrastination.

Le cours de la vie nous amène à expérimenter diverses situations pour notre propre évolution. Parfois heureuses, parfois moins, il n’en reste pas moins que nos corps emmagasinent ces expériences. Les diverses perturbations et tous les traumatismes non exprimés s’impriment dans notre système énergétique, provoquant des blocages qui empêchent le flux d’énergie vitale de circuler correctement. Les corps subtils s’en retrouvent affectés de trous, cristallisations, monts, fuites, et de toutes sortes de configurations qui viennent perturber la fluidité du courant énergétique: les méridiens, nadis et chakras, ainsi privé du flux optimal, deviennent déficients et les glandes et organes qui leur sont rattachés entrent dans un processus de dysfonctionnement entraînant des problèmes de santé physique, émotif, et/ou morale.

L’harmonisation énergétique va permettre de faire à nouveau circuler l’énergie, comme une rivière qui retrouve son lit lorsqu’on la débarrasse des sédiments, branchages et déchets qui l’encombrent.

Il arrive que des clients, durant leur processus d’évolution, vive ce qu’on appelle une crise de guérison. Certains symptômes peuvent s’accentuer, d’anciennes douleurs se font sentir à nouveau, alors qu’elles avaient disparu, ainsi que la réapparition temporaire d’émotions peu agréables.

Suite au travail énergétique, les différents corps de notre structure globale expulsent les toxines cumulées causant parfois une augmentation de la transpiration, des urines ou des matières fécales, d’autres fois même sous forme de rhume, d’accès de fièvre, de céphalées. Au niveau émotionnel, la haine, la colère ou la tristesse cumulée dans les organes peuvent également surgir dans le but de les libérer.

Connue dans de nombreuses thérapies naturelles, cette crise passagère n’est absolument pas inquiétante, elle met en lumière ce qui convient de nettoyer ou de détoxiquer.

Par ailleurs, tout le monde ne vit pas de crise de guérison, elle n’est pas essentielle au processus, signifiant que la guérison peut avoir lieu sans période de crise.

Certaines personnes choisissent de s’offrir un soin énergétique de façon régulière au même titre qu’une autre peut choisir un massage mensuellement, pour prendre soin de soi, pour son bien-être personnel.

Comme nous prenons soin de notre corps physique régulièrement en le lavant sous la douche ou dans un bain, en faisant de l’exercice et en veillant à une alimentation saine, entretenir nos corps subtils et circuits énergétiques grâce à des soins énergétiques est un acte de prévention.

D’un point de vue historique, il y a des milliers d’années, les hommes en étaient à la simple hygiène sanitaire. Puis, très lentement, des centaines et des centaines d’années plus tard, l’humanité progresse et les pratiques ont graduellement évoluées. Nos ancêtres ont eu à implanter l’hygiène corporelle, puis l’hygiène alimentaire. Est venue par la suite l’hygiène psychologique. L’ère est désormais à l’hygiène énergétique.

Nous estimons donc aisément aujourd’hui être entré à l’ère de l’hygiène énergétique. Avec tous ces pollueurs invisibles tels les micro-ondes et divers champs électromagnétiques qui nous entourent, les situations souffrantes, les relations interpersonnelles qui nous heurtent parfois, un soin énergétique sur une base régulière ne peut que favoriser un état de pleine santé physique, émotionnelle, psychique et même, spirituelle.

Les soins énergétiques et les soins psychologiques et/ou médicaux sont complémentaires, et ne se substituent en aucune façon à eux. Les soins énergétiques favorisent une intégration du travail psychologique réalisé en thérapie. Des clients ont remarqués des améliorations notables de leur thérapies (et leurs psychologues aussi…!) et des dénouements beaucoup plus rapides suite aux soins énergétiques. D’autres ont mentionnés avoir été longtemps (des années) en thérapie et ressentir encore ce mal de vivre, ces mêmes malaises qui les y avaient mené, et en quelques séances seulement de soins énergétiques, avoir touché, libéré et guéri ce qui les avait meurtri durant si longtemps.

Durant un soin, les corps subtils (émotionnel, mental et astral) révèlent simplement et ouvertement ce que notre ego veut bien nous cacher par toutes sortes de peurs et de croyances forgées au cours de notre vie.

Les soins énergétiques ne remplacent en aucun cas un suivi avec un professionnel de la santé, un psychologue, ou tout autre spécialiste médical, mais il peut vous accompagner dans votre démarche vers un état de bien-être, d’équilibre et de sérénité.

Le thérapeute agit comme un canal à l’énergie d’amour et de guérison et la met à votre disposition. Le thérapeute aménage un espace-temps consacré à l’essence du receveur. Il facilite la connexion entre l’énergie de vie universelle et la personne, mais la guérison se produit par un travail qui se déroule entre le patient et l’énergie de vie universelle.

Il est important que le patient participe à sa guérison en accueillant cette énergie de vie et en l’autorisant à agir sur elle. L’accueil, le lâcher-prise et l’abandon dont fait preuve le receveur sont des dispositions importantes à l’évolution, la libération et la guérison.